Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 12:05

Du 22 au 29 juillet 2017 s'est tenu le congrès mondial d'espéranto, à Séoul, auquel ont notamment participé les membres du bureau du comité espéranto de l'Association d'amitié franco-coréenne (AAFC), qui ont visité la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) en avril 2017 - où ils ont retrouvé les traces de la langue internationale, qui y avait été longtemps activement enseignée, et où ils ont plaidé l'intérêt d'une reprise de son enseignement. Lors du 102e congrès mondial qui s'est tenu à Séoul, le conte "La sekreto de la Strigo de Dijono" (en espéranto, en français : "Le secret de la chouette de Dijon"), que l'on doit à des auteurs dijonnais, a obtenu le prix du livre jeunesse.

Le conte "La sekreto de la Strigo de Dijono" primé au congrès mondial d'espéranto à Séoul

L'espéranto permet de communiquer au-delà des barrières des langue nationales et de promouvoir une culture de paix : dans notre édition du 5 novembre 2008, nous rendions ainsi compte de la venue à Quetigny, à l'invitation du groupe espérantiste, des musiciens coréens du groupe Akomda.

Lors du congrès mondial d'espéranto qui vient de s'achever à Séoul, Dijon et son agglomération ont été une nouvelle fois à l'honneur, avec le prix accordé à un conte dédié à la chouette devenue emblématique de la cité des ducs de Bourgogne.


Le conte "La sekreto de la Strigo de Dijono" ("Le secret de la chouette de Dijon"), édité par la maison dijonnaise "La graine de moutard", a été rédigé par Magali Lautrou, illustré par Jean-François Drouin et traduit en espéranto par Olivier Buisson, conjoint de Magali Lautrou, tous trois Dijonnais. Il existe aujourd'hui des versions en quatre langues : allemand, anglais, français et espéranto.

Egalement espérantiste, Magali Lautrou raconte comment lui est venue l'histoire de ce conte :

J'ai inventé cette fable pour ma fille de 5 ans, qui me demandait sans cesse d'où venait la chouette de Dijon (...) C'est l'histoire d'une chouette, au Moyen Age, qui est persécutée puis recueillie par un petit enfant, avec lequel elle se lie d'amitié. Le père du petit enfant chasse la chouette, mais une nuit, elle revient voir son ami pour le prévenir que la ville est en feu. L'enfant prévient ses parents, et les chouettes de la ville sonnent les cloches afin d'alerter la population. Ainsi, Dijon est sauvée des flammes...

Ce récit touchant est disponible à l'office de tourisme de Dijon. Il peut également être commandé via le comité régional Bourgogne-Franche-Comté de l'AAFC (pour nous contacter cliquer ici), où nous ferons suivre vos demandes via la comité espéranto de l'AAFC.

Source :

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education Culture
commenter cet article
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 17:51

En 2014, un accord de partenariat a été conclu entre les lycées agricoles de Quétigny, en Côte d'Or, et de Yeojoo, à 80 kilomètres au Sud-Est de Séoul. Dans ce cadre, des lycéens côte-d'oriens ont visité la Corée du Sud, et des lycéens coréens la France - un site Internet ayant été ouvert pour rendre compte de ce partenariat. Au-delà de l'aspect scolaire et universitaire, ce partenariat donne lieu à de riches échanges humains, comme en témoigne la réalisation d'un jardin coréen par deux élèves françaises.

Un jardin coréen réalisé dans le cadre du jumelage entre le lycée professionnel agricole de Yeojoo et le lycée Olivier-de-Serres de Quetigny

C'est une splendide maquette de jardin coréen qu'ont réalisée Alexane et Emma, étudiantes en BTS aménagement et valorisation des territoires au lycée Olivier-de-Serres, suite à leur voyage en Corée à l'automne 2016, dans le cadre du partenariat de leur établissement avec le lycée de Yeojoo. Ce jardin miniature - dont la composition intègre des roches et des maquettes de végétaux, des personnages et des outils fabriqués par l'homme, offrant un remarquable aperçu du style coréen des jardins - sera exposé dans le hall du lycée. Il sera ainsi visible lors de la journée portes ouvertes le 4 février 2017 - pour peu, toutefois, que les deux étudiants obtiennent la subvention de 450 euros qu'elles ont sollicitée de l'administration.

Cette initiative témoigne de la vitalité du partenariat entre les deux lycées, alors que l'établissement de Bourgogne-Franche-Comté doit accueillir à nouveau 10 jeunes Coréens l'an prochain.

Source :

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education
commenter cet article
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 14:22

Il n'est à notre connaissance pas possible d'apprendre le coréen à Besançon dans un cadre universitaire. Toutefois, ceux qui souhaitent apprendre la langue du "Pays du Matin clair" peuvent le faire grâce à des sites de petites annonces... comme "My language exchange". L'AAFC - Bourgogne-Franche-Comté l'a testé pour vous.

Si vous faites une recherche avec les mots-clés "coréen" et "Besançon" sur le site "My language exchange", plusieurs réponses apparaissent : à la date du 29 septembre 2016, on pouvait ainsi trouver, à Besançon, une personne qui parlait coréen en langue maternelle, et deux autres qui pratiquaient le coréen. Bref, des opportunités de trouver des professeurs particuliers de coréen.

Si les cours privés peuvent être plus onéreux, ils ont aussi l'avantage de permettre une progression individualisée, pour une langue aux racines très différentes des langues indo-européennes, mais dont l'alphabet s'apprend facilement.

Page du site consultée :

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 21:00

Cela fait maintenant trois ans qu'une coopération a été établie entre le lycée agricole de Quetigny, en Côte d'Or, et le lycée agricole de Yeoju, dans la province sud-coréenne de Gyeonggi. Après un déplacement des lycéens français en Corée et un accueil des lycéens coréens en France, l'artiste coréenne Kim Mookwon a réalisé une performance calligraphique au lycée de Quetigny, avec les étudiants d'aménagement paysager. 

L'artiste coréenne Kim Mookwon au lycée agricole de Quetigny

Dans l'art coréen traditionnel, comme dans l'art chinois, la calligraphie à l'encre de chine sur fond blanc occupe une place essentielle - et ce même choix technique et chromatique se retrouve dans les paysages traditionnels peints à l'encre de Chine. L'artiste Kim Mookwon s'inscrit dans cette tradition, tout en la resituant également dans une perspective abstraite, résolument moderniste, et en utilisant d'autres couleurs - vives -  qui rompent avec les monographies en noir. 

C'est ainsi une performance calligraphique inspirée de son live drawing art qu'a donnée l'artiste coréenne, avec les élèves spécialisés en aménagement paysager du lycée agricole de Quetigny, témoignant de la vitalité des échanges artistiques et culturels noués par l'établissement avec le pays du Matin calme.

Sources :

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Culture Education
commenter cet article
26 février 2016 5 26 /02 /février /2016 19:50

Dans notre édition du 14 février 2016 nous faisions part de la tenue à la Maison des sciences de l'homme de Dijon, fin janvier 2016, du 15e Congrès international sur la mobilité, la culture et le tourisme à l’heure du numérique, initié par le Professeur Cho Namjae de l'Université Hanyang en République de Corée (Corée du Sud). La Maison des sciences de l'homme de Dijon a publié sur son site, le 12 février dernier, un compte rendu de ce congrès, que nous reproduisons ci-après.

Retour sur le congrès « Mobilité, culture et tourisme dans le monde numérique »

Retour sur le congrès « Mobilité, culture et tourisme dans le monde numérique » qui s’est tenu à la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon du 27 au 30 janvier dernier. Il était la 15ème édition du colloque annuel ITAM (Information Technology Application and Management) et s'est déroulé pour la première fois en France, à Dijon. ITAM est un congrès scientifique international contribuant aux échanges entre chercheurs de différents pays et soutenu par la société savante Korea Database Society et l’association International ITAM Society (IITAMS).


Ce congrès a été l’occasion de conforter les points de vue et objets de recherche des chercheurs de l’Université Bourgogne Franche-Comté, et plus largement francophones, à ceux de partenaires universitaires asiatiques (principalement taïwanais et coréens). Il a également été une occasion rare pour les acteurs économiques locaux de se trouver confrontés à une vision internationale de la problématique abordée, d’autant plus prégnante dans notre région et future grande région, pour laquelle les enjeux de tourisme, culture et mobilités à l’ère du numérique sont essentiels à son développement et à son attractivité.

Ce congrès « Mobilité, culture et tourisme dans le monde numérique » a accueilli 80 participants, dont 55 internationaux originaires principalement d’Asie.

A l’issue de ce congrès, quinze étudiants du MBA Global YES (Young Executive Spirit) de l'Université Hanyang à Séoul (Corée), spécialisé sur le « Family Business », du Professeur Cho, ont été accueillis à Dijon. Ces étudiants sont les futurs repreneurs d’entreprises familiales en Corée, désireux de découvrir le fonctionnement d’entreprises françaises – en l’occurrence bourguignonnes – et plus largement curieux d’appréhender au mieux l’économie, l’industrie, la société, la culture et le tourisme du pays visité. Dans ce cadre, Dijon Développement, l'agence de développement économique de la Communauté urbaine du Grand Dijon, a présenté l'économie du Grand Dijon ainsi que le projet de la cité de la gastronomie. Cette délégation a également été accueillie au sein des entreprises locales : Veuve Ambal, Lejay Lagoute et Cycle Lapierre.

La délégation coréenne venue à cette occasion à Dijon a réalisé une donation de logiciels d’unevaleur de plus de 400 000€ au laboratoire d’informatique de l’Université de Bourgogne (Le2i). Il s’agit des logiciels : WISE OLAP (multi dimension data analysis solution) et TIBERO (data management system).

Ce colloque a pu voir le jour grâce à la rencontre du Professeur Namjae Cho qui enseigne à la Hanyang University,
School of Business (Corée) et président de l'association ITAMS et d'Anne-Marie Lebrun, Maître de Conférence HDR ainsi que des membres du Groupe de recherche « Consommation, Loisir et Tourisme Sportifs »du laboratoire SPMS de l'Université de Bourgogne.
Il était co-organisé par la Maison des Sciences de l’Homme de Dijon et le laboratoire SPMS, en partenariat avec les laboratoires Artheis, LE2I et Cimeos et par l'association internationale ITAM society et l'aide logistique des étudiants de la licence Professionnelle Tourisme et Loisirs sportifs dans le cadre de leur projet tutoré. Il a bénéficié d’un soutien financier de : l’Université de Bourgogne et de la Ville de Dijon.

Contact : sabine.palmer@u-bourgogne.fr

Maison des sciences de l'homme de Dijon

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education Economie
commenter cet article
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 15:02

Le 28 janvier 2016 s'est tenu le 15e Congrès international sur la mobilité, la culture et le tourisme à l’heure du numérique. Dans l'attente de la publication des résultats de ce congrès, initié par le Professeur Cho Namjae de l'Université Hanyang en République de Corée (Corée du Sud), nous reproduisons ci-après l'annonce de ce congrès sur le site Infos-Dijon, le 22 janvier 2016.

Initié par le Professeur Namjae CHO (Hanyang University, School of Business – Corée), ce congrès international annuel se déroulera pour la première fois en France, à Dijon le 28 janvier prochain.
Soutenu par la société savante Korea Database Society et l’association International ITAM Society (IITAMS), il réunira une centaine de participants et de chercheurs internationaux (Corée, Chine, Chypre, Etats-Unis, Kenya, Inde, Indonésie, Iran, Japon, Népal, Nouvelle-Zélande, Taïwan, Thaïlande, Turquie).
Ce congrès international est très largement ouvert aux acteurs socio-économiques qui pourront venir assister à la conférence et bénéficier d’un temps d’échanges privilégié avec le Professeur Namjae Cho. Il s’agit d’une occasion unique de venir partager une vision internationale de ces questions, à l’heure de la mise en place de notre future grande région, pour laquelle les enjeux de tourisme, culture et mobilités à l’ère du numérique sont essentiels à son développement et à son attractivité.
Le Professeur Namjae Cho enseigne à la Hanyang University, School of Business (Corée) et est titulaire d’un Ph.D en Management Information System, School of Management of Boston University. Ses recherches portent notamment sur l’innovation et les usages mobiles. Le professeur Namjae Cho a reçu une distinction de son ministère en Corée (Ministry of Knowledge, Science and Future Planning) en 2015 pour l’ensemble de sa contribution à l’éducation, à l’industrie, à la politique internationale du gouvernement, ainsi qu’une distinction du « Livre de l’excellence académique » délivrée par l’Académie Nationale des Sciences de la République de Corée en 2014 pour son livre « Technology Planning and Road Mapping: How the Future is Created » (Sigma Press, Korea, 2014). Le professeur Cho est une personnalité très reconnue dans le monde asiatique, et plus largement à l’international, dans le domaine du management des systèmes d’information.

Inscriptions en ligne obligatoires : http://blog.u-bourgogne.fr/itam

http://infos-dijon.com/?p=384253

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education Economie
commenter cet article
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 21:05

A plusieurs reprises, le site de l'AAFC-Bourgogne a évoqué la coopération scolaire entre le lycée agricole de Quetigny- Plombières-les-Dijon et le lycée de Yeojoo, en République de Corée (Corée du Sud) - qui a donné lieu à des visites de jeunes Bourguignons en Corée et de jeunes Coréens en Bourgogne. Un site, celui du Club Corée, raconte cet échanges en photos : nous vous avons reproduit ci-après des photos publiées en octobre 2014, retraçant la ballade de lycéens coréens dans les rues de Dijon. Nous souhaitons une excellente continuation au Club Corée, qui montre aussi l'intérêt des lycéens bourguignons pour la culture coréenne... cours de langue en prime !

Le Club Corée : un site dédié à la coopération entre les lycées de Quetigny et Yeojoo
Le Club Corée : un site dédié à la coopération entre les lycées de Quetigny et Yeojoo
Le Club Corée : un site dédié à la coopération entre les lycées de Quetigny et Yeojoo
Le Club Corée : un site dédié à la coopération entre les lycées de Quetigny et Yeojoo
Le Club Corée : un site dédié à la coopération entre les lycées de Quetigny et Yeojoo
Le Club Corée : un site dédié à la coopération entre les lycées de Quetigny et Yeojoo
Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education
commenter cet article
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 00:14

Alors que la Corée est devenue l'un des principaux importateurs asiatiques de vins de Bourgogne (à hauteur de plus de 300.000 bouteilles par an) et que des étudiants coréens en oenologie sont formés dans notre région, des modules de formation à distance (e-learning) sur les vins de Bourgogne se sont mis en place dans plusieurs langues... dont le coréen.

15404343534_9c5fc94ed9_n.jpg


Le module de formation, qui comprend des films, des photos à 360°, des témoignages et des quizz, a été enrichi d'une seconde version désormais disponible - depuis fin 2014 - en une application téléchargeable, à partir d'un logiciel à installer (Google Play ou I-Tunes).

Résultat d'une prise de conscience du potentiel oenologique de la Corée, mais aussi du fait que le pays réputé le plus connecté au monde a intégré les formations à distance davantage que la France, plusieurs versions linguistiques sont disponibles : deux langues européennes (français, anglais) et trois langues asiatiques (chinois, japonais et coréen).

Sources :
- site de l'Union interprofessionnelle des vins de Bourgogne (UIVB)
http://www.vins-bourgogne.fr/espace-professionnels/formez-vous,2310,9237.html?%20onclick=%22return%20xt_click%28this,%27C%27,%2714%27,%27bouton_rond_haut%27,%27N%27%29
proposant également d'utiliser le module en coréen
http://elearning.vins-bourgogne.fr/#!/ko/

ou de le télécharger hors connexion
http://elearning.vins-bourgogne.fr/Telechargement_elearning.html#coree
d'y accéder par Google Play
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.bivb.elearning.ko
et sur I-Tunes, toujours en coréen
https://itunes.apple.com/WebObjects/MZStore.woa/wa/viewSoftware?id=923951819&mt=8
- article paru sur le blog de Laurent Gotti "365 jours en Bourgogne"
http://www.laurentgotti.com/2015/12/ce-que-je-sais-vraiment-sur-les-vins-de-bourgogne.html


Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education
commenter cet article
30 novembre 2014 7 30 /11 /novembre /2014 20:10

Dans le cadre d'un partenariat conclu pour trois ans avec le lycée agricole de Yeojoo, dix élèves de seconde, terminale et première année de BTS des lycées agricoles de Quetigny et Plombières-lès-Dijon ont visité la République de Corée (Corée du Sud) pendant deux semaines en novembre 2014. Cet échange faisait suite à la visite en Côte d'Or des élèves coréens, en septembre de cette année.

   
quetigny-deux-semaines-en-coree-du-sud-pour-des-dix-lyceens.jpg

Si la Corée du Sud est d'abord connue pour ses nouvelles technologies, elle a également fortement investi dans la modernisation de son agriculture et a développé un secteur agro-alimentaire dynamique. Ces deux thématiques, ainsi que la défense de l'environnement, figurent au programme de l'échange universitaire entre les établissements de Yeojoo et Quetigny-Plombières.

Dans leur visite en Corée en novembre dernier, les lycéens français étaient accompagnés d'Emmanuel Coutaud, directeur adjoint, et d'une partie de l'équipe enseignante de l'établissement côte-d'orien.

Les cinq élèves de Quatigny avaient été sélectionnés à l'issue de leur participation à un atelier, rejoints par cinq élèves de Plombières. Pour l'avenir, d'autres échanges sont prévus, ainsi que des stages en entreprise, pendant la durée triennale de la convention  (2014-2016).

Source (dont image) : Le Bien Public

http://www.bienpublic.com/edition-dijon-agglo/2014/11/25/quetigny-deux-semaines-en-coree-du-sud-pour-des-dix-lyceens

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 19:58

Fin mai 2014, un accord de partenariat a été conclu entre les lycées agricoles de Quétigny, en Côte d'Or, et de Yeojoo, à 80 kilomètres au Sud-Est de Séoul. Cet accord témoigne d'une complémentarité entre les agricultures et industries agro-alimentaires française et sud-coréenne. Nous reproduisons ci-après l'article paru sur la conclusion de ce partenariat dans l'édition du 20 mai 2014 du quotidien régional Le Bien Public.

un-partenariat-a-ete-signe-entre-le-lycee-agricole-de-queti.jpg
Une délégation du lycée agricole de Quetigny est allée rencontrer ses homologues d’un lycée agricole de Corée du sud pour la signature d’une convention de partenariat.

 

Emmanuel Courtaud, directeur adjoint du lycée agricole Olivier-de-Serres, et Marie Bertrand, enseignante, en charge de la coopération internationale, viennent de se rendre en Corée du sud pour rencontrer la direction d’un lycée agricole situé à Yeojoo, à 80 km au sud-est de Séoul. L’objectif a été centré sur la signature d’une convention de partenariat entre les deux établissements.


Signée entre le directeur du Yeojjoo Collège, Kim Byug-Soon, et Emmanuel Courtaud, cette convention a pour but de mettre en œuvre des échanges d’élèves et d’étudiants pour permettre de découvrir l’enseignement agricole des deux pays, l’agriculture, l’environnement et l’industrie agro-alimentaire.


Un premier échange se fera à l’automne, avec la venue, en septembre, pour deux semaines, d’un groupe de dix élèves et étudiants coréens accompagnés de cinq professeurs. Le voyage en Corée du sud concernant le groupe d’élèves de Quetigny se fera, de son côté, fin octobre 2014.


Par la suite, d’autres actions sont envisagées : accueil de stage en entreprise à l’étranger, la déclinaison en projet de territoire autour de thématiques spécifiques qui pourraient intéresser les milieux professionnels et territoriaux.

Des compétences techniques diversifiées

À retenir de cette délégation, l’extrême qualité d’accueil et une attention bienveillante de la part des Coréens, des différences ­culturelles marquées, avec une véritable découverte autour de l’alimentation de ce pays qui mérite d’être mise ­davantage en lumière.


Quant à l’organisation de l’enseignement agricole, des ressemblances avec celui dispensé dans l’Hexagone sont à noter. Des compétences techniques pour un seul établissement, plus diversifiées que chez nous (arboriculture, agronomie, élevage, horticulture, aménagement paysager), ont été relevées.


Après avoir travaillé avec les homologues coréens, la délégation a pu découvrir l’agriculture locale, la tombe du roi Sejong, un musée dédié au cochon, un village ancien. Le séjour s’est achevé par la visite de quartiers dynamiques de Séoul, (Dongdaemeun, Plaza), ainsi que des sites touristiques.

Source : Le Bien Public 
   

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Education
commenter cet article

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page