Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 00:58

Poursuivant son tour du monde des diasporas coréennes, l'AAFC-Bourgogne s'est intéressée à une communauté coréenne relativement peu nombreuse en chiffres absolus, mais qui - au regard de la population relativement modeste du pays hôte - y constitue l'une des principales communautés étrangères. Les quelque 4.000 Coréens de Mongolie - originaires tant du Nord que du Sud de la péninsule - ont su imprimer leur marque économique et culturelle à la Mongolie, non sans entraîner certaines réactions nationalistes chez les Mongols.

Pendant la guerre froide, la proximité culturelle mais aussi la situation géopolitique en partie comparable des deux pays, entourés de puissants voisins, avait encouragé le développement des échanges entre la Mongolie et la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord).

Après l'établissement de relations diplomatiques entre la Mongolie et la République de Corée (du Sud), les autorités mongoles, tout en développant les échanges économiques et humains avec la Corée du Sud, ont veillé à maintenir de bonnes relations avec la RPDC. Cette situation particulière a encouragé l'essor de deux communautés distinctes en Mongolie, nord-coréenne et sud-coréenne.

La communauté nord-coréenne en Mongolie, la plus ancienne, compterait environ 200 personnes en février 2008, date à laquelle
un accord bilatéral doit permettre à quelque 5.300 travailleurs nord-coréens d'être employés en Mongolie, dans les secteurs des routes et de la construction, au cours des cinq prochaines années, sur le modèle d'accords semblables signés avec d'autres pays dans des secteurs économiques spécifiques - dont un exemple peut être fourni par les bûcherons nord-coréens en Sibérie. A cette présence légale s'ajouterait celle de plusieurs centaines de Nord-Coréens, qui ont gagné la Mongolie en passant par la Chine, dans le contexte des difficultés économiques en Corée du Nord durant les années 1990.

La présence sud-coréenne, plus récente, a fortement progressé entre 1994 (100 personnes) et 2005 (1.500 personnes, selon les données officielles du gouvernement sud-coréen), et aurait atteint 3.500 personnes en 2008. Au total, les Sud-Coréens ont créé quelque 1.500 petits commerces en Mongolie - restaurants, karaokés, magazins d'optique... Le nombre croissant de Sud-Coréens, qui diffusent la culture et la langue coréennes, a toutefois entraîné des réactions nationalistes chez les Mongols : depuis 2005, les commerces coréens doivent ainsi utiliser les caractères mongols ou l'anglais, et non plus l'alphabet coréen.

Originale dans sa double composition nord et sud-coréenne, la présence coréenne en Mongolie - et, réciproquement, la présence mongole dans la péninsule coréenne - témoignent d'échanges croissants entre la Mongolie et la Corée dans son ensemble.

Sources principales : AAFC,
wikipédia. Photo : Oulan Bator.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page