Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 00:01

Forte de 2 500 membres en 2011 selon les statistiques du ministère sud-coréen des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, la communauté coréenne au Chili a su acquérir une place dans la vie économique du pays. Toutefois, son enrichissement rapide et une tendance, comme dans d'autres pays, au repli communautaire l'exposent aux critiques d'un certain nombre de Chiliens.

 

Les premiers Coréens à s'installer au Chili se comptaient en dizaines de personnes : quelques soldats nord-coréens capturés pendant la guerre de Corée et qui refusèrent leur rapatriement puis, dans le cadre d'une émigration de travail contrôlée par les autorités sud-coréennes, cinq familles travaillant dans l'horticulture, trois autres familles et dix autres familles qui vinrent de Bolivie en 1975 et 1976. Mais la communauté coréenne, pour réduite qu'elle fût, s'organisa très tôt en association, dès 1978, tandis que les églises - principalement presbytériennes - devinrent un lieu de sociabilisation (et de conversion) des nouveaux venus, notamment pour diffuser la langue et la culture dans les écoles coréennes.

 

Au début, beaucoup de Coréens du Chili avaient dans l'idée de s'établir ultérieurement en Argentine. Mais l'exigence faite aux migrants de disposer d'un capital de 30.000 dollars américains les conduisit le plus souvent à rester à Chili, s'établissant principalement à Barrio Patronato, un quartier de Santiago où résidait alors une importante minorité arabe. Comme les diasporas coréennes dans d'autres pays, les Coréens du Chili commencèrent à établir des commerces - notamment de vêtements - avec toutefois la particularité, par rapport à d'autres pays, qu'il s'agit principalement d'import-export avec la République de Corée. La taille de la communauté grandit rapidement, de 1.470 membres en 1997 à 2.510 en 2011.

 

Le succès économique rapide des Coréens du Chili suscita des réactions de rejet dans une partie de la population chilienne, et des rumeurs comme le soutien supposé du gouvernement chilien pour favoriser les importations de produits textiles en provenance de Corée du Sud.

 

Plusieurs Coréens du Chili sont devenus célèbres : Nara Back, chanteuse du groupe pop-électro Lulu Jam (photo ci-dessous, source), le réalisateur J.J. Hwang ou encore la pianiste Liza Chung.

 

Nara_Back_Korean-in-Chile.jpg

 

Principale source : wikipédia.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page