Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 14:27

Forte de 3.158 personnes en 2005, la communauté coréenne à Taïwan n'est que la trentième diaspora coréenne en nombre. Ces chiffres ne rendent toutefois qu'imparfaitement compte des liens anciens entre la Corée du Sud et Taïwan, qui se sont poursuivis même après l'établissement de relations diplomatiques en 1992 entre la République populaire de Chine et la République de Corée (du Sud). 

Taipeh_Ximending.jpg

Bien que Taiwan ait été colonisée par les Japonais à l'instar de la Corée, la présence coréenne sur l'île ne commence véritablement qu'après la répression du mouvement d'indépendance coréen du 1er mars 1919, dans un contexte de difficultés économiques accrues pour le plus grand nombre des Coréens. Les Coréens de Taïwan s'établissent alors comme pêcheurs dans les villes portuaires, notamment Keelung. La défaite du Japon en 1945 entraîne le rapatriement de 3.300 Coréens de Taïwan (dont 1.300 anciens soldats de l'armée impériale), seule une petite communauté de moins de 500 Coréens choisissant de rester à Taïwan.

 

Les règles strictes de résidence imposées par le gouvernement de Taïwan, soucieux de privilégier notamment les pêcheurs chinois, a contraint de nombreux pêcheurs coréens à se reconvertir dans les secteurs de l'agriculture et de commerce, tout en quittant Keelung pour Taipei et Kaohsiung.

 

Pendant la guerre froide, et jusqu'à l'établissement de relations diplomatiques en 1992 entre la République populaire de Chine et la République de Corée (du Sud) ayant entraîné la rupture des relations officielles entre Séoul et Taipei, Taïwan a été un partenaire majeur de la Corée du Sud. Cependant, les liens personnels se sont maintenus et développés, comme en rend compte l'évolution des effectifs de la communauté coréenne à Taïwan : le nombre de Coréens à Taïwan a augmenté de 2.613 à 3.158 personnes entre 1995 et 2005. Moins de la moitié des Coréens de Taïwan ont le statut de résidents permanents.

 

Inversement, la présence chinoise en Corée a atteint 60.000 membres dans les années 1960, dont un tiers a émigré aux Etats-Unis, un second tiers est retourné à Taïwan et un dernier tiers est resté en Corée du Sud, où les effectifs de la communauté chinoise (de Taïwan) s'élevaient à 22.277 personnes en 1995.

 

Organisés en association de résidents dès 1947, beaucoup de Coréens de Taïwan sont des petits entrepreneurs, possédant notamment des boutiques de souvenirs ou des restaurants. Il existe deux écoles coréennes, à Kaohsiung et Taipei, qui ont ouvert leurs portes respectivement en 1961 et 1962 et comptaient en 2007, respectivement, 22 et 50 élèves inscrits. Sur le plan religieux, outre une église catholique et un temple bouddhiste à Taipei, trois églises évangéliques ont été créées.

Sources :

- AAFC-Bourgogne,

- Lee Kwang-kyu, Overseas Koreans, Jimoondang Publishing Company, Séoul, 2000, collection Korean Studies, n° 19, p. 104-105. ISBN 89-88095-18-9.
 - wikipédia.

 

Photo : Taipei.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page