Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2009 2 22 /09 /septembre /2009 01:00

Décédé d'une pneumonie le 21 février 2001, à Tokyo, Han Duk-su (également orthographié Han Deok-su) était le président du Comité central exécutif de l'Association générale des résidents coréens au Japon (Chongryon), regroupant les citoyens de la République populaire démocratique de Corée (RPDC, Corée du Nord) ayant un statut de résident permanent dans l'archipel nippon. A ce titre, Han Duk-su a joué un rôle important dans le soutien mutuel de la Chongryon et de la République populaire démocratique de Corée.

Né le 18 février 1907 dans le village de Dongho, dans la province du Kyongsang du Nord, en Corée, Han Duk-su était le fils aîné de Han Gi-man et de Jang Nae-gok. En 1927, il quitte la Corée pour le Japon, afin de poursuivre ses études. Engagé contre la colonisation japonaise, il est arrêté et emprisonné. Membre en 1945 du comité préparatoire de la Fédération des résidents coréens du Japon (Choryon), il est élu co-président de la Choryon en 1947. Militant inlassable de l'égalité des droits pour les Coréens du Japon, il participe activement à l'établissement d'un réseau d'enseignement en coréen au Japon. Pendant la guerre de Corée, Han Duk-su a impliqué l'ex-Choryon (dissoute par les autorités nippones) dans la conduite d'actions de guérilla, sur le sol japonais, contre les actions militaires américaines menées dans la péninsule

Héritière de la Choryon, la Chongryon a été créée en 1955 par Han Duk-su, qui l'a présidée pendant près de quarante-six ans jusqu'à sa mort en 2001. L'association a fondé ses activités sur les idées du juche développées par le Président Kim Il-sung, fondateur de la République populaire démocratique (RPD) de Corée. Depuis 1967, Han Duk-su était également député à l'Assemblée populaire suprême de la RPD de Corée, représentant les Coréens du Japon. Décoré trois fois de l'ordre du Président Kim Il-sung, Han Duk-su avait également organisé le
rapatriement des Coréens du Japon après 1959. 

Etaient présents aux funérailles de Han Duk-su une délégation de
République populaire démocratique de Corée conduite par Yang Hyong-sop, vice-président de l'Assemblée populaire suprême, Yukio Hatoyama, président du Parti démocratique du Japon (devenu Premier ministre du Japon en septembre 2009), Takako Doi, dirigeante du Parti social-démocrate du Japon, Masaaki Nakayama, président de la Ligue parlementaire pour l'amitié Japon-RPDC à la Diète japonaise, et Motofumi Makieda, président du comité de soutien pour la réunification pacifique et indépendante de la Corée.

So Man-sul a succédé à Han Duk-su comme président de la Chongryon.

Source : The People's Korea 

Partager cet article

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Coréens d'outre-mer : autres articles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page