Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 10:27

Ayant choisi de se spécialiser dans la connaissance des Coréens d'outre-mer, le comité Bourgogne de l'AAFC présente un des principaux architectes coréens contemporains : Itami Jun, Coréen du Japon, titulaire en 2001 du prix de l'Institut d'architecture de Corée. En France, une exposition lui a été consacrée au musée Guimet, en 2003.

Né en 1937 au Japon de parents coréens, l'architecte Itami Jun est porteur d'une double culture coréenne et japonaise, comme en témoignent son prénom japonais et son nom coréen. Si Itami Jun a reçu une culture et une éducation japonaises, son oeuvre est en effet tout entière empreignée de références à la civilisation coréenne, notamment celle de la période Choson (1392-1910). Egalement calligraphe et peintre abstrait de toiles monochromes, Itami Jun s'est passionné pour la porcelaine blanche caractéristique de la dynastie Choson, dont la qualité a longtemps été éclipsée par les céladons de l'ère Koryo. Cette double relation entre modernité et tradition, entre Corée et Japon, a donné lieu à une exposition au musée Guimet, du 30 juillet au 29 septembre 2003, intitulée "Itami Jun, un architecte coréen au Japon", qui exposait également la collection personnelle d'art coréen de l'artiste. 

Diplômé en 1964 de l'Institut de Technologie Mushashi, Itami Jun est l'auteur, notamment, de l'Eglise de Pierre (Church of Stone) dans l'île de Hokkaido, ainsi que du musée d'Onyang en Corée du Sud. Titulaire en 2001 du prix de l'Institut d'architecture de Corée, chevalier dans l'ordre des Arts et des Lettres depuis 2005, il a reçu plusieurs prix en Asie, dont le prix d'excellence (compétition internationale) du Parc d'exposition de la culture mondiale de Gyeongju, en 2004, et le prix culturel Kim Swoogeun en 2006. Toujours en 2006, il a été lauréat de la compétition internationale sur le logement et l'environnement des villes d'Asie (Asian Award for Culture and Landscape of Settlements).

Itali Jun a exposé non seulement en Corée du Sud, au Japon et en France, mais également en Allemagne et en Chine, dans le cadre respectivement du forum Aedes des architectures orientales, à Berlin, en 2004, et de la Seconde biennale internationale d'architecture à Pékin, en 2006.

L'harmonie avec la nature est au coeur de son oeuvre architecturale, qui recourt tant aux matériaux traditionnels (le bois, la pierre) qu'à d'autres matériaux d'usage plus récent en architecture, comme le fer. Les gares n'ont-elles pas été bâties, au XIXème siècle, comme de nouvelles cathédrales en fer ? De fait, l'histoire personnelle et l'architecture d'Itami Jun sont emblématiques du destin de la Corée au vingtième siècle, devenue en moins d'une génération une grande nation industrielle tout en préservant sa culture et son identité propres.

Pour aller plus loin...
le site d'Itami Jun (anglais et japonais).

Partager cet article

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Coréens d'outre-mer : autres articles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page