Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 00:04

Le cinéma Bel Air à Mulhouse propose le dernier film de Kim Ki-duk, sorti en Corée du Sud en 2016, Entre deux rives, récit poignant d'un pêcheur nord-coréen échoué en Corée du Sud. Nous reproduisons ci-après la fiche du film publiée sur le site du cinéma Bel Air, reprise de l'hebdomadaire Télérama.

 

ENTRE DEUX RIVES

 

De Kim Ki-duk

Avec Ryoo Seung-bum, Lee Won-geun, Young-Min Kim

Drame – Corée du Sud – VOST – 2017 – 1h54

 

Sur les eaux d'un lac marquant la frontière entre les deux Corées, l'hélice du bateau d’un modeste pêcheur nord-coréen se retrouve coincée dans un filet. Il n’a pas d’autre choix que de se laisser dériver vers les eaux sud-coréennes, où la police aux frontières l’arrête pour espionnage. Il va devoir lutter pour retrouver sa famille...

Ulysse-sourire.pngLe Lion d'or obtenu en 2012 pour son pénible Pieta n'a guère porté chance au Coréen Kim Ki-duk : ses trois films suivants n'ont pas été distribués en France. Le quatrième, lui, sort cette semaine dans une cinquantaine de salles, dix mois après sa présentation hors compétition à la Mostra de Venise. C'est mérité : en abordant, pour la première fois de manière directe, le sujet ultrasensible de la partition du pays, le réalisateur redonne à son cinéma une efficacité et une vigueur politique bienvenues. Avec un symbolisme moins appuyé que d'habitude.
Nam Chul-woo est un modeste pêcheur nord-coréen. Un matin, alors qu'il relève ses filets sur le lac frontière avec la Corée du Sud, son bateau tombe en panne. Le courant le fait dériver vers les eaux de l'ennemi. Il est aussitôt arrêté et conduit à Séoul. Pour l'enquêteur chargé de son cas, tous les Nord-Coréens sont des espions en puissance. Le chef du renseignement est, lui, prêt à croire en l'innocence du prisonnier. Sans comprendre pourquoi il s'obstine à vouloir rentrer chez lui : comment peut-on préférer la dictature et les pénuries à la liberté et à la société de consommation ? Mais Nam Chul-woo se moque de la politique, il veut retrouver sa famille.
Entre deux rives renvoie dos à dos les autorités des deux Corées avec un humour parfois très noir. Les interrogatoires pratiqués dans la démocratie libérale du Sud ressemblent beaucoup à ceux du Nord communiste. Le parallèle vaut aussi pour les méthodes de manipulation de l'opinion... De chaque côté, le pauvre pêcheur subit le même cauchemar kafkaïen : il est considéré comme suspect quoi qu'il fasse, avant d'être instrumentalisé par la propagande. Un vrai héros de tragédie, que l'interprétation habitée de Ryoo Seung-bum rend très émouvant. — Télérama

Sortie nationale

Interdit aux moins de 12 ans avec avertissement : Certaines scènes sont susceptibles de heurter la sensibilité du public 

Partager cet article

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page