Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2016 7 25 /12 /décembre /2016 12:18

Un article du Korea Times, reprenant des informations rendues publiques par l'agence Yonhap (provenant de sources diplomatiques) le 24 décembre 2016, indiquait qu'un Coréen avait été enlevé aux Philippines - en octobre dernier. Il ne s'agit pas d'un phénomène isolé, ni propre aux Coréens, alors que les enlèvements sont devenus un des modes de financement des groupes terroristes philippins, qui les utilisent aussi à des fins de communication - beaucoup des victimes étant assassinées.

Les enlèvements de Coréens aux Philippines, un mal endémique

On ne sait pas grand-chose de la victime, âgée d'une cinquantaine d'années, sinon qu'elle était homme d'affaires et a été enlevée près de son domicile, à Angeles. Deux semaines après l'enlèvement, la famille a payé une rançon, mais la victime n'a pas été relâchée, et on ignore l'identité des ravisseurs et le sort du kidnappé. Le ministère des Affaires étrangères de la République de Corée (Corée du Sud) a indiqué travailler en étroite coopération avec ses homologues philippins pour déterminer si la victime est toujours en vie et retrouver les ravisseurs.

En moyenne, depuis 2013, 10 Coréens seraient enlevés et tués chaque année aux Philippines - dont 8 pour la seule année 2016.

Les kidnappings sont principalement attribués à des groupes terroristes islamistes, dont Abou Sayyaf, fondé au début des années 1990 avec le soutien d'Al-Qaïda, et qui a depuis prêté allégeance à l'organisation Etat islamique (EI). Abou Sayyaf se finance en rançonnant des étrangers : touristes (les chancelleries occidentales ont d'ailleurs mis en garde leurs ressortissants contre les risques d'enlèvement), résidents permanents (comme l'homme d'affaires sud-coréen dont le kidnapping vient d'être rendu public), ou marins indonésiens et malaisiens.

Entré en fonctions le 30 juin 2016, le président philippin Rodrigo Duterte, connu pour ses déclarations musclées contre le crime organisé, et ayant par ailleurs engagé des négociations de paix avec la guérilla communiste de la Nouvelle armée du peuple, a lancé une offensive militaire contre Abou Sayyaf.

Principales sources :

Partager cet article

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Coréens d'outre-mer : autres articles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page