Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2016 4 24 /11 /novembre /2016 14:01

Les récits sur les réfugiés nord-coréens - qu'ils prennent la forme d'un livre ou d'un film - obéissent souvent au même schéma narratif : l'enfer en Corée du Nord, le purgatoire en Chine, la liberté en Corée du Sud. Cette trame caricaturale est le fruit, notamment, d'une lourde intervention des services secrets sud-coréens, ainsi que de multiples acteurs qui y trouvent leur intérêt (certaines églises, des activistes d'extrême-droite liés au capital sud-coréen et qui utilisent les réfugiés comme briseurs de grèves), afin de valider le politiquement correct, en n'hésitant pas, le cas échéant, à travestir la réalité. Dans ce contexte, avoir des témoignages honnêtes, sans parti pris, est un défi qu'a relevé avec succès le film documentaire (1h11) de Jero Yun Madame B, histoire d'une Nord-Coréenne, qui sera montré aux 31e Entrevues  de Belfort / Festival international du film, qui se déroulera du 26 novembre au 4 décembre 2016.

"Madame B, histoire d'une Nord-Coréenne" : un film émouvant de Jero Yun au Festival international du film de Belfort

Comme beaucoup d'autres Nord-Coréens, Madame B. a quitté son pays, la République populaire démocratique de Corée, dans le contexte de la sévère pénurie alimentaire qui a le plus durement frappé la RPDC entre 1992 et 1998. Elle est sortie clandestinement, a été vendue à un paysan chinois avant de devenir passeuse à son tour. Pour retrouver à tout prix ses enfants elle est allée en Corée du Sud.

Son témoignage émouvant, dépouillé du sensationnel des grands médias, entrant en conflit avec la vision formatée des services secrets sud-coréens (qui n'ont pas aimé le film), a été mis en images par Jero Yun, et sortira en film en février 2017. Le Festival international du film de Belfort propose une avant-première le 2 décembre à 18h30, et sera suivie d'une rencontre avec un représentant de l'Association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID), Elisabeth Perlié (distributrice) et Marie-Pierre Brétas (Hautes Terres), réalisatrice membre de l'ACID.

Jero Yun a eu de nombreuses difficultés pour rencontrer des Nord-Coréens, avant de décider d'aller à la rencontre des réfugiés là où ils sont le plus nombreux, en Chine. Son film documentaire, produit par Zorba Productions, est criant de vérité et de justesse, et doit être vu pour tous ceux qui veulent comprendre le choix douloureux fait par les réfugiés nord-coréens, loin des clichés et des discours instrumentalisés.

Source :

Partager cet article

Repost 0
Published by AAFC - Comité Bourgogne - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Association d'amitié franco-coréenne
  • Association d'amitié franco-coréenne
  • : Comité Bourgogne-Franche-Comté
  • Contact

Traduction automatique

French to Albanian  French to Arabic  French to Bulgarian  French to Chinese (Simplified)  French to Croatian  French to Czech  French to Danish

French to Dutch  French to English  French to Estonian  French to Finnish  French to German  French to Greek  French to Hebrew

French to Hindi  French to Hungarian  French to Indonesian  French to Italian  French to Japanese   French to Latvian  French to Lithuanian

French to Norwegian  French to Polish  French to Portuguese  French to Romanian  French to Russian  French to Serbian  French to Slovak

French to Slovene  French to Spanish  French to Swedish  French to Thai  French to Turkish  French to Ukrainian  French to Vietnamese

Attention !
Une traduction automatique
peut contenir des erreurs...

Recherche

Visiteurs

outils webmaster
Locations of visitors to this page